Category

Actualité

A la une, Actualité

Mémoires plurielles, regards croisés et enrichissement mutuelFeatured

Au début du mois de mars, à l’invitation des plusieurs enseignants du collège Nelson-Mandela à Saint-Ay (Loiret), Pôleth Wadbled, sociologue, et Anthony Gautier, journaliste, tous deux chargés de mission pour l’association Mémoires plurielles, ont conjugué leur regard respectif de leur discipline sur les phénomènes de migration devant les 120 élèves des quatre classes de 4ème de l’établissement. 

Durant une première séance collégiale, scindée en deux groupes,  Pôleth Wadbled a interrogé les élèves sur leur appréciation des phénomènes de migrations en France et à l’échelle de la région Centre-Val de Loire « de l’origine à nos jours », puis tester leur connaissance du lexique associé à ce sujet : immigrés, étrangers, réfugiés, exilés, Français, etc. Pôleth Wadbled a rappelé la signification exacte de chaque terme afin de poser les bases précises de son exposé.

Puis, elle a évoqué les différents courants migratoires qui ont traversé la région au fil des siècles et des traces, plus ou moins visibles, plus ou moins remarquées et remarquables, qu’ils ont laissées, qu’il s’agisse de legs culturels, cultuels, sociétaux, linguistiques ou même gastronomiques. Des phénomènes migratoires qui s’inscrivent dans un contexte historique identifié et chronologiquement tout à fait repérable. Et manifestement, les élèves découvraient un pan entier de l’histoire régionale qu’ils méconnaissaient quasi totalement. 

La République du Centre, 31 mars 2020.

Interroger, de confronter les différentes représentations des migrations dans les journaux

Dans un second temps, Anthony Gautier est intervenu devant chacune des quatre classes pour mettre en perspective le traitement médiatique des migrations dans la presse nationale et internationale, et particulièrement au sujet du conflit syrien et des drames en Méditerranée. Ce fut là, l’occasion d’interroger, de confronter les différentes représentations des migrations dans les journaux à la lumière des lignes éditoriales, de la hiérarchisation de l’information, du rapport titre-photo, de la signification d’une Une, etc. Un focus a été fait sur la place de la photo et du photojournalisme dans la représentation médiatique ; l’image étant un vecteur d’émotion et d’implicite, et par là même support potentiel à la manipulation et à l’instrumentalisation, et particulièrement quand ce sont les enfants qui font la Une des éditions. 

Au final, ces deux approches croisées et complémentaires ont permis aux élèves de découvrir les différents flux migratoires de la région Centre-Val de Loire et d’exercer un regard critique, argumenté, sur la représentation des migrants dans la presse.

Continue reading
Actualité, Livres, Manifestations

Deux ouvrages à découvrir et rencontre avec les auteurs

dans le cadre du Printemps du livre (2ème édition)

Samedi 23 mars

3 rue des Tanneurs, sur les bords de Loire. Arrêt de Tram : Porte de Loire.

 

 

à 11h salle 225

« Peuple, Peuplement, Population, L’aventure de l’implantation humaine et de la circulation des populations de la Préhistoire à nos jours. »
Table ronde coordonnée par François-Olivier Touati (Historien)

avec:

Hélène Bertheleu (Sociologie, spécialiste des migrations) ;
Pascal Chareille (Histoire et statisticien) ;
Pascal Depaepe (Archéologie, préhistorien) ;
Samuel Leturcq (Histoire du monde rural) ;
Valentine Trichet (Étudiante en Histoire).

 

Venez découvrir  deux  ouvrages sur les migrations

et rencontrer les auteurs

à 13 h, salle 225,

 

« Histoires de migrations. Intimités et espaces publics »

(Presses universitaires François Rabelais 2017)

 Guillaume Étienne, anthropologue, maître de conférence

Cet ouvrage est un prolongement de l’exposition régionale sur l’histoire des migrations dans la la région  Centre-Val de Loire, de 2017.

L’immigration constitue un paradoxe : à la fois invisible à plusieurs égards et hyper-visible depuis quelques décennies, notamment dans son traitement politique et médiatique. Partant d’objets du quotidien, évoquant souvenirs et parcours personnels, ce livre propose un itinéraire informatif et sensible à travers des témoignages d’individus déracinés. Par le biais d’un tel cheminement qui mène de l’invisible au visible et de l’intime au public, le lecteur appréhende le processus migratoire de l’intérieur.

 

 

à 14h salle 218

 
« Mémoires des migrations en France. Du patrimoine à la citoyenneté »

(Presses universitaires François Rabelais, 2017)

Hélène Bertheleu, sociologue, maitresse de conférence à l’université de Tours

 

Cet ouvrage explore les mémoires des migrations à partir de points de vue qui ne se croisent pas habituellement et à partir d’une diversité de mémoires, à partir d’un lieu, d’un quartier, d’un engagement ou d’une population. Que produisent ces mémoires à l’œuvre ? Comment et dans quel contexte les migrants sélectionnent-ils ce qui doit être transmis, conservé ou rendu public ? Comment les politiques publiques envisagent-elles ce « patrimoine impensable » ? Ces questions sont importantes car les narrations qui restituent les expériences migratoires nous parlent de reconnaissance, de citoyenneté et d’horizon démocratique.

 

 

Continue reading
ipsum felis elit. amet, dictum consequat. suscipit